ROI sécurité incendie
Accueil | Blog | Incendie | Système de Sécurité Incendie | Calculez votre ROI sur votre système de sécurité incendie

Calculez votre ROI sur votre système de sécurité incendie

Tiphaine - 08/07/2024

Le retour sur investissement (ROI) est une mesure financière utilisée pour évaluer l’efficacité et la rentabilité d’un investissement. Il permet de comparer le gain ou la perte générée par rapport au coût de l’investissement initial. En sécurité incendie, la question du ROI se pose souvent, notamment lorsqu’il s’agit de convaincre la direction d’investir des 10aine de milliers d’euros dans ce domaine.

Comment calculer le ROI en sécurité incendie ? Quels sont les vrais retours sur investissement ?

téléchargez notre outil de calcul du retour sur investissement !


1. calculer le roi

Pour calculer précisément le retour sur investissement (ROI), il faut considérer tous les facteurs pertinents qui peuvent influencer les gains et les coûts associés à l’investissement.

DÉTERMINER LE COÛT TOTAL DE L’INVESTISSEMENT (CTI)

Pour déterminer le Coût Total de l’Investissement (CTI), tous les éléments financiers impliqués dans la mise en place et le maintien de l’investissement sont à prendre en compte.

CTI =
COÛTS INITIAUX + COÛTS OPÉRATIONNELS + COÛTS INDIRECTS

Les coûts initiaux

Le coût initial est le montant dépensé pour acquérir et installer l’investissement :

  • Prix d’achat : coût d’achat de l’équipement, des logiciels, ou toute autre ressource.
  • Frais d’installation : coûts liés à l’installation et à la mise en service de l’équipement ou du système.
  • Frais de formation : coût de la formation des employés pour utiliser et maintenir le nouvel équipement ou système.
  • Frais de consultation : experts ou consultants engagés pour aider à la mise en œuvre de l’investissement.
  • Frais d’infrastructure : coûts nécessaires pour préparer l’infrastructure, comme des modifications des locaux ou l’installation de nouvelles lignes électriques.

Les coûts opérationnels

Les coûts opérationnels sont les dépenses récurrentes nécessaires pour maintenir et faire fonctionner l’investissement sur une période donnée :

  • Maintenance : frais de maintenance régulière, de réparation, et de mise à jour de l’équipement ou du système.
  • Consommables : coût des matériaux consommables nécessaires pour le fonctionnement.
  • Main-d’œuvre : salaires et avantages sociaux des employés dédiés à l’entretien et au fonctionnement de l’équipement ou du système.
  • Énergie : coûts énergétiques additionnels requis pour faire fonctionner l’équipement ou le système.
  • Licences et abonnements : frais pour les licences logicielles et les abonnements aux services nécessaires pour le fonctionnement.

Les autres coûts indirects

Les coûts indirects sont souvent plus difficiles à quantifier mais doivent être pris en compte pour une estimation complète :

  • Coûts d’opportunité : valeur des autres investissements ou projets qui ont été abandonnés ou reportés à cause de l’allocation des ressources à cet investissement.
  • Frais administratifs : coûts administratifs additionnels nécessaires pour gérer et surveiller l’investissement.
  • Amortissement : dépréciation de l’équipement ou du système sur sa durée de vie utile.
  • Assurance : augmentation des primes d’assurance ou les nouveaux contrats d’assurance nécessaires pour couvrir le nouvel équipement ou système.
  • Conformité réglementaire : coûts associés à l’obtention et au maintien de la conformité avec les réglementations locales, nationales, ou internationales.

ÉVALUER LES BÉNÉFICES NETS

Calculer les bénéfices nets permet d’évaluer le retour sur investissement (ROI). Les bénéfices nets représentent la différence entre les gains totaux générés par l’investissement et les coûts totaux associés à cet investissement. Pour effectuer ce calcul de manière précise, il faut prendre en compte toutes les sources potentielles de gains ainsi que les économies réalisées grâce à l’investissement.

BÉNÉFICES NETS =
(REVENUS GÉNÉRÉS + ÉCONOMIES RÉALISÉES + BÉNÉFICES INDIRECTS) CTI

Les revenus générés

Les revenus générés sont les gains financiers directs résultant de l’investissement :

  • Augmentation des ventes : si l’investissement conduit à une augmentation des ventes de produits ou services.
  • Nouveaux marchés : accès à de nouveaux marchés ou segments de clients grâce à l’investissement.
  • Nouveaux produits/services : introduction de nouveaux produits ou services qui génèrent des revenus supplémentaires.
  • Augmentation des prix : possibilité d’augmenter les prix grâce à une amélioration de la qualité ou des fonctionnalités des produits.

Les économies réalisées

Les économies réalisées sont les réductions de coûts opérationnels grâce à l’investissement :

  • Réduction des coûts de production : diminution des coûts liés à la production grâce à une meilleure efficacité ou à une automatisation.
  • Réduction des coûts de maintenance : diminution des frais de maintenance grâce à des équipements plus fiables ou plus efficaces.
  • Réduction des coûts énergétiques : diminution des coûts énergétiques grâce à des équipements plus économes en énergie.
  • Réduction des pertes : réduction des pertes dues à des incidents (par exemple, moins de pertes de produits grâce à un système de sécurité incendie).
  • Réduction des primes d’assurance : économies sur les primes d’assurance grâce à une meilleure gestion des risques.

Les bénéfices indirects

Les bénéfices indirects sont les avantages qui ne se traduisent pas directement par des gains financiers immédiats mais qui ont un impact positif sur l’entreprise :

  • Amélioration de la productivité : augmentation de la productivité des employés grâce à des outils ou des environnements de travail améliorés.
  • Amélioration de la satisfaction des clients : augmentation de la fidélité et de la satisfaction des clients grâce à de meilleurs produits ou services.
  • Réputation et image de marque : amélioration de la réputation et de l’image de marque de l’entreprise, ce qui peut attirer plus de clients à long terme.
  • Conformité réglementaire : éviter des amendes ou des pénalités grâce à la conformité avec les réglementations.

EN DÉDUIRE LE ROI

La formule de base pour calculer le ROI est la suivante :

ROI =
(BÉNÉFICES NETS / CTI) x 100

L’importance du ROI

Le retour sur investissement (ROI) est une métrique financière essentielle.

Tout d’abord, il permet aux entreprises de déterminer si un investissement est rentable ou non. Si les gains générés par un investissement dépassent les coûts associés, alors le ROI est positif ce qui signifie que l’investissement est rentable. Ainsi, en évaluant la rentabilité avant de s’engager dans un investissement, les entreprises peuvent éviter des projets qui pourraient entraîner des pertes financières.

Ensuite, le ROI permet de comparer des investissements. En comparant les ROI de différents projets, les entreprises peuvent prioriser les investissements qui offrent le meilleur rendement, notamment lorsque les ressources sont limitées et que toutes les initiatives ne peuvent pas être financées simultanément.

Enfin, le ROI permet de prendre des décisions stratégiques et opérationnelles. Les dirigeants peuvent prendre des décisions basées sur des données objectives, en se fondant sur des calculs financiers solides plutôt que sur des intuitions ou des suppositions. Lorsque des investissements importants sont nécessaires, les responsables peuvent utiliser le ROI pour justifier leurs choix auprès des parties prenantes.

Les limites du ROI

Le ROI est une mesure précieuse pour évaluer la rentabilité des investissements, mais il est impératif de comprendre ses limites pour l’utiliser de manière éclairée. Le ROI ne prend pas en compte :

  • La notion de durée : le ROI est une mesure instantanée qui ne tient pas compte de la période pendant laquelle les gains sont réalisés.
  • La notion de risque : le ROI ne considère pas le risque associé à un investissement, ce qui peut mener à des décisions financières mal informées.
  • La notion de bénéfices non quantifiables : le ROI se concentre uniquement sur les aspects financiers, négligeant ainsi les bénéfices qui peuvent avoir un impact significatif sur l’entreprise comme la satisfaction des clients, le bien être des employés…

téléchargez notre outil de calcul du retour sur investissement !


2. le roi dans la sécurité incendie

Supposons qu’une entreprise investisse 50.000 € dans un système de sécurité incendie.

LES COÛTS

Les coûts annuels sont estimés comme suit :

  • Prix d’achat : 50.000€
  • Vérification annuelle : 1.000 €
  • Consommables : 500€
  • Énergie : 1.000€
  • Frais administratifs : 1.000€
  • Amortissement sur 5 ans : 10.000€

Total des CTI : 63.500€

LES BÉNÉFICES ET ÉCONOMIES

Les bénéfices et les économies annuels sont estimés comme suit :

  • Réduction des pertes matérielles : 100.000 €
  • Réduction des pertes humaines (indirectes) : 50 000 €
  • Réduction des primes d’assurance : 5.000 €
  • Réduction des interruptions de service : 20.000 €
  • Réputation et image de marque : 5.000 € par an

Total des bénéfices et économies : 180.000€

LE BÉNÉFICE NET

Le bénéfice net annuel est donc : 180.000€ – 63.500€ = 116.500€

LE ROI

Le ROI de ce système de sécurité incendie est donc de (116.500 / 63.500) x 100 = 183,5%

Cela signifie donc que le retour sur investissement de ce système de sécurité incendie est de 183,5% ce qui indique que l’investissement est très rentable.


À retenir

A retenir

Calculer le ROI des systèmes de sécurité incendie est essentiel pour les responsables HSE afin de justifier les dépenses et optimiser les ressources. En utilisant une checklist détaillée, les responsables peuvent méthodiquement évaluer les coûts et les bénéfices, permettant une prise de décision plus éclairée et stratégique. Investir dans la sécurité incendie, bien que souvent perçu comme une dépense sans retour sur investissement, peut offrir des avantages significatifs en termes de réduction des pertes, de conformité réglementaire et d’amélioration de la réputation de l’entreprise, tout en garantissant la protection des vies humaines et des biens.

téléchargez notre outil de calcul du retour sur investissement !