Fausse alerte
Accueil | Blog | Sûreté | Alarme intrusion : 4 astuces pour éviter les fausses alertes

Alarme intrusion : 4 astuces pour éviter les fausses alertes

Tiphaine - 09/12/2022

Une alarme intrusion doit être un système fiable et réactif. Pourtant, il arrive parfois que des « fausses alertes » se déclenchent pour différentes raisons qui peuvent avoir des conséquences importantes tant sur le côté financier que sur la sécurité des employés.

Quelles sont les causes d’une fausse alerte ? Quels conseils pour y remédier ?

Nous vous donnons nos 4 techniques à mettre en place au sein de votre entreprise.

Les principales causes

Les systèmes d’alarme intrusion sont dotés de détecteurs qui repèrent l’intrusion dans un espace sécurisé. Cependant, il arrive que l’alarme se déclenche alors même que personne n’est entré dans cet espace. Voici les raisons principales des fausses alertes :

  • Les courants d’air faisant claquer une porte ou une fenêtre.
  • Une erreur d’un utilisateur.
  • Un mauvais entretien du système.
  • Le changement de configuration du site.

REMÉDIER AUX FAUSSES ALERTES

Pour éviter ces fausses alertes et vous assurer une certaine tranquillité, nous vous donnons 4 astuces pour réduire au maximum ces risques qui suscitent inutilement votre attention.

La formation

Manuel L’utilisation du système

L’utilisation d’un système d’alarme intrusion nécessite une courte formation pour être autonome. En effet, tous les utilisateurs doivent savoir manipuler l’alarme, connaitre les zones protégées, être capables d’activer ou désactiver certaines zones, de connaitre l’historique… Lors de l’installation de votre système, il est important que votre prestataire vous forme sur ces différents points.

ConnaissanceLa connaissance du site

En outre, l’éducation passe également par la connaissance du site et des différentes zones. En effet, les utilisateurs doivent connaitre les zones protégées et leur type (zone instantanée, temporisée, forcée ou retardée), la procédure d’entrée sur les lieux et de sortie…

NonLa gestion des fausses alertes

Enfin, en cas de fausse alerte, tous les employés doivent savoir identifier une fausse alerte et agir en conséquence. L’intervention d’un agent de sécurité ne sera pas nécessaire si la fausse alerte est correctement gérée. Nous vous recommandons donc de mettre en place une procédure écrite et connue de tous les utilisateurs dans votre société.

Formation

L’installation

Les fausses alarmes liées à une mauvaise installation sont courantes. Lors de l’installation, et notamment pour les détecteurs de mouvements, il faut éviter tout emplacement exposé au soleil, à une source de chaleur ou à des courants d’air (ventilations ou climatisations). C’est pourquoi les détecteurs infrarouges peuvent être une bonne alternative aux détecteurs de mouvements pour protéger des zones plus difficiles ou sensibles.

Votre site peut également avoir évolué depuis l’installation et certains détecteurs peuvent parfois être plus adaptés ou efficaces (ex : installation d’une cloison modifiant une zone, stockage entrainant une obstruction du détecteur). Ainsi, faire évoluer votre système de sécurité en fonction de votre site est impératif. Gardez à l’esprit que toute modification de vos locaux mais aussi de la valeur des objets à protéger et des risques entraine une modification de votre alarme intrusion (cf. protection périmétrique ou volumétrique contre les intrusions).

La vérification

Lors de la réception d’une notification d’alarme, il est nécessaire de vérifier l’événement de manière à s’assurer qu’il s’agit ou non d’une alerte justifiée, et, le cas échéant de réduire ces fausses alarmes. En effet, la vérification permet de connaitre la cause du déclenchement et surtout d’y remédier en mettant en place un plan d’actions.

Attention, en cas de déclenchement, la vérification doit se faire au maximum à distance (via un télésurveilleur ou des caméras de surveillance) pour ne pas mettre en danger tout collaborateur.

L’entretien

La poussière et les insectes pénétrant dans certains détecteurs entraineront probablement un taux de fausses alarmes plus élevé. Il est donc important de faire effectuer des inspections régulières du système par un professionnel, pour assurer la pérennité de votre installation.

Outils pour vérification

Votre prestataire est également là pour répondre à vos questions, vous éclairer et vous conseiller, notamment si vous envisagez de faire des rénovations, des modifications de vos locaux, d’installer une ventilation ou un puit de lumière, d’étendre votre système ou de le renouveler.

A RETENIR

Un système d’alarme intrusion doit donc être entretenu par un professionnel et connu de tous les utilisateurs. Plus vos collaborateurs connaitront parfaitement le site, les risques, les zones, le fonctionnement du système, moins vous aurez d’alertes injustifiées.

N’hésitez pas à prendre contact avec notre équipe si vous souhaitez des conseils pour l’installation de votre système de sécurité.

Contactez notre équipe d’experts au 0 800 820 241.